Press "Enter" to skip to content

Samedi 11 Decembre 2021 : Hugo Lippi quartet « Confort zone »

Samedi 11 Décembre à 21h

Vous pouvez assister à ce concert en présentiel ; toutefois, les contraintes gouvernementales nous imposent un contrôle du passe sanitaire et le respect strict des gestes barrière.

C’est pourquoi nous avons décidé de maintenir la diffusion de nos concerts en live streaming pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas s’astreindre au passe sanitaire.

Vous souhaitez assister au concert en présentiel 

La réservation préalable est obligatoire.

Tarif:

  • 12 euro pour les membre + frais de billetterie (carte de membre à 3euro pour un an)
  • gratuit pour les moins de 18ans (réservation obligatoire)

Le nombre de places étant limité, nous vous conseillons d’envoyer votre demande de réservation au plus tôt. Réservation

Une fois votre demande faite et en fonction des places disponibles, un e-mail vous sera envoyé avec le lien pour acheter le billet. Vous aurez ensuite 48 heures pour procéder au paiement, au-delà de ce délai nous ne garantissons plus votre réservation.

L’achat du billet vous garantit une place au concert, sous réserve de présentation d’un passe sanitaire valide.

Assurez-vous que votre passe sanitaire est valide car il vous sera demandé de présenter son QR-code pour pouvoir rentrer dans la salle.

Dans le cas contraire vous ne pourrez pas assister au concert et le billet ne sera pas remboursé.

Une fois le billet acheté veuillez suivre les indications ci-dessous:

  • Ouverture des portes 45 minutes avant le début du concert
  • En plus du passe sanitaire, une présentation du billet, papier ou virtuel, vous sera demandé pour accéder à la salle
  • Venir à ce concert signifie que vous vous engagez à respecter les contraintes sanitaires qui seront en vigueur. Avant de réserver, veuillez lire le PROTOCOLE SANITAIRE

Malgré toutes ces contraintes indépendantes de notre volonté, nous vous garantissons que la musique sera belle et l’ambiance sympathique et conviviale.

Vous souhaitez assister au concert en live streaming :

Prix de l’accès : 5 Euros plus 0,46 Euros pour les frais de billetterie.

La billetterie sera fermée 2 heures avant le début du concert.

Pour acheter votre ticket, utilisez ce lien: TICKET

Ouverture de l’accès 15 minutes avant le début du concert.

Le numéro de votre billet vous sera demandé à la connexion pour accéder au live le soir du concert.

Pour visualiser le concert, utilisez ce lien : Streaming

Si vous rencontrez des difficultés lors de la connexion, merci de lire ce document : Conseils pour les concerts en live streaming de l’Osons Jazz Club . Si le problème ne peut être résolu grâce à ce document, vous pouvez nous contacter sur : helpdesk@losonsjazzclub ou au 04.92.74.37.01

.

.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas : contact@losonsjazzclub.fr (attention ce mail n’est pas consulté pendant les concerts).

Hugo Lippi quartet

« Confort zone »

Vingt ans après ses débuts à Paris, sur les pas de ceux qui embarquaient jadis au port du Havre, Hugo Lippi prend un billet pour New York (en avion cette fois), et décide sur un coup de tête d’y enregistrer un disque. Cette ville a toujours été une référence culturelle pour les jeunes musiciens qui s’intéressent au jazz, et puis il y a ce fantasme d’être en studio à New York et d’entendre « take one » résonner en cabine, comme dans les disques de Charlie Parker.
L’idée a germé très vite, avec une envie d’élargir son horizon. A New York, Hugo retrouve le pianiste Fred Nardin et Donald Edwards, le batteur avec qui il avait fait la dernière tournée de Sarah McKenzie. Invité à rejoindre le groupe, le contrebassiste Ben Wolfe forme avec le batteur un duo rythmique très complice. Les arrangements sont cosignés par Hugo Lippi et Fred Nardin, directeur artistique de la séance.
Le jour de l’enregistrement, sa guitare brisée dans l’avion, Hugo se décide malgré tout à sortir de sa chambre d’hôtel et prend un taxi à Brooklyn. C’est pendant le trajet qui l’emmène au studio, qu’il entend à la radio le speaker parler de « comfort zone » : cette idée de sortir de sa zone de confort sera donc le leitmotiv du disque. A l’écoute des premières notes de « Manoir de mes rêves », et de son arrangement chaloupé à la manière de « Poinciana » d’Ahmad Jamal, on se glisse volontiers dans cette « COMFORT ZONE ».

LOGO SPEDIDAM

Comments are closed.