Press "Enter" to skip to content

Mar. 27/03 : Michael Brecker Quindectet, Blue Note Tokyo, 2004

Mardi 27 Mars à 20H

 

 

 

Michael Brecker Quindectet,

Blue Note Tokyo, 2004

 

Durée : 1 h 23

 

  • Michael Brecker – Saxophone
  • Gil Goldstein – Piano, Accordéon
  • Alex Sipiagin –Trompette
  • Petr Gordon –French Horn
  • Robin Eubanks –Trombone
  • Bob Sheppard –Flute-Soprano
  • Dan Willis –Double Reeds
  • Roger Rosenberg –Bassclarinet, Baritone
  • Joyce Hammon –Violon
  • Meg Okura – Viola –
  • David Edggar – Violoncelle
  • Adam Rogers – Guitare
  • Boris Koslov –Contrebasse
  • Antonio Sanchez – Drums
  • Danny Sadwick – Percussion

 

Michael Brecker, saxophoniste de Philadelphie âgé de 54 ans, a réussi à faire redécouvrir le son du saxophone révélateur du regretté John Coltrane à de nouvelles destinations sans quitter le jazz (comme l’a fait le disciple mondial de Coltrane, Jan Garbarek) à la free-improvisation abstraite. Ce funambulisme a fait de Brecker l’une des plus grandes certitudes au box-office dans le monde.  Les racines du jazz combinées à une envie incessante d’ouvrir de nouvelles portes grâce à une technique instrumentale phénoménale ont permis à Brecker de rester au sommet de l’arbre. Sa compétence a inspiré de nombreux jeunes joueurs de cor pour essayer de le dépasser pour la seule vitesse. Brecker reste unique dans sa combinaison de férocité et d’une impassibilité énigmatique, ce qui donne à son solo la qualité d’une sorte de méditation turbulente. Son originalité de phrasé et de nuance tonale continue de s’étendre et lui manque rarement même au rythme le plus lent. Le Los Angeles Times a fait référence à ses «improvisations palpitantes et tristes», mais certaines personnes trouvent que l’aspect froid manque aussi d’émotion.

Comments are closed.