Press "Enter" to skip to content

Sam. 09/12 : Sébastien Jarrousse Quartet

Samedi 9 Decembre 2017 à 21h

Prix des places 12 Euros pour les membres. Réservation.

Carte de membre 3 euros pour un an.

 

« Sébastien Jarrousse Quartet »

 

 

Tout comme « Wait and see », « Old Fellow »

Avec ce nouvel album, Sébastien Jarrousse est resté fidèle à ses « Old Fellows » : est une expression chère aux deux héros de la série BD Blake et Mortimer, enquêteurs sur des événements paranormaux… C’est sous l’impulsion de ses « Old Fellow », chercheurs de notes venues d’ailleurs, que Sébastien a choisi d’enregistrer un deuxième album. Il ouvre ainsi les portes à un Jazz nouveau enraciné dans des lignes fortes et libérées par une approche très personnelle du son. Dans cette optique libératrice d’univers déjà conquis et en perpétuelle évolution, ce n’est pas un hasard si Sébastien a pensé à Magic Malik qui nous emmène encore plus loin avec sa flûte magique, à travers trois morceaux en particulier : « Into loneliness », « Triste tropiques », « Taylor’s Mood ». Sébastien a toujours admiré les têtes chercheuses, les esprits inventifs et révolutionnaires. Le répertoire comprend des compositions originales traitant de sujets d’actualité secrets liés aux mondes invisibles comme « Missing Time », « Blue Book Project », « Bohémian Club », « The Intruders »… Ses références se retrouvent à travers des artistes tout aussi mystiques que les titres de ses compositions : John Coltrane, Wayne Shorter, Tommy Smith, Dave Liebman, Gary Thomas, Brandford Marsalis et tant d’autres… C’est pour lui la
plus belle occasion de pouvoir expérimenter des compositions audacieuses avec des artistes au rayonnement international, talentueux et créatifs, toujours en quête des dernières tendances appartenant à la musique improvisée. Avec son deuxième album « Old Fellow », le quartet de Sébastien Jarrousse poursuit une recherche résolument ancrée dans une musique toujours plus improvisée et contemporaine où rien n’est figé mais en perpétuelle évolution.

 

un extrait

Comments are closed.