Press "Enter" to skip to content

Sam. 23/09 : Alcazar Memories

Samedi 23 Septembre 2017 à 21h

Prix des places 12 Euros pour les membres. Réservation.

Carte de membre 3 euros pour un an.

 

 

Musiciens:

 

Paul Lay trio Alcazar memories

 

« Une voix, un piano, une contrebasse. C’était le son que j’avais en tête
pour ce répertoire de chansons et de poèmes que m’inspirent la nature et ses
richesses, afin de créer de nombreux climats et une musique dense et
aérienne. Toutes ces pièces célèbrent cette nature, sa force, sa multitude,
mais décrivent également l’homme et ses états d’âme, à travers des chansons
d’amour. » Paul Lay
Le pianiste et compositeur Paul Lay publie simultanément ses troisième et
quatrième albums chez Laborie Jazz. Une histoire de fidélité entre un
artiste et son label, une histoire de patience pour un artiste qui a su
intégrer et s’intégrer dans de nombreuses formations en apportant toujours
le meilleur de lui-même et dont chacun a pu se féliciter, une histoire de
rôle où, dès le départ, Paul et le label connaissent et apprivoisent des
territoires sans cesse en mouvement, des perspectives qui les enrichissent
mutuellement. Dans le seul souci de saisir le(s) public(s) par une
esthétique qui ne tend que vers le plaisir et le beau.
Alcazar Memories
Alcazar Memories, le second, est une commande du Théâtre de la Criée, à
Marseille, aux résonances populaires, avec Simon Tailleu (contrebasse) et
Isabel Sörling (voix). Fluidité du phrasé, plein champ à la contrebasse sans
batterie, voix délicate, le résultat est aérien, subtil, troublant
Avec “Alcazar Memories”, c’est un voyage hommage aux racines de la chanson
populaire française, plus particulièrement provençale, et suédoise. C’est
aussi une affirmation de ce travail de composition et d’écriture qui, depuis
quelques années, marque le talent de Paul Lay. Une alchimie parfaite entre
la connaissance de l’histoire de la musique, classique, jazz et cette
capacité à en extraire une nouvelle direction, de nouvelles voies pour
présenter un univers où l’on se sent immédiatement conquis. Tout est
réfléchi mais en douceur, en beauté, en tenant compte de la générosité et de
la qualité de ses compagnons de route et de scène, la chanteuse Isabel
Sörling et le contrebassiste Simon Tailleu.
Si Alcazar Memories repose sur le passé de ce cabaret marseillais qui a vu
traverser les plus belles heures et les plus beaux concerts de la chanson
française, le clin d’oeil que lui porte Paul Lay contribue assurément à son
renouveau et à porter à la connaissance de chacun un patrimoine d’une
fraîcheur insoupçonnée.

 

Un extrait

Comments are closed.