Menu Fermer

Sam. 19/01 : Baptiste Herbin 4tet – Dreams and Connections

Le samedi 19 Janvier 2019 à 21h

Prix des places 12 Euros pour les membres. Réservation.

Carte de membre 3 Euros pour l’année 2019

 

 

Baptiste Herbin 4tet

Dreams and Connections

 

 

 

 

 

 

 

Avec « Dreams and Connections », le nouvel album de Baptiste Herbin à paraître en Mars 2018, la musique témoigne de la passion du prodigieux saxophoniste pour le Brésil : en attestent la présence du jeune et merveilleux pianiste Cariocas, Eduardo Farias comme du répertoire (« Confusão generale » ou « Um a zero »). Servi par une grande rythmique des plus complices, Darryl Hall à la contrebasse et Ali Jackson à la batterie, Baptiste Herbin est particulièrement éblouissant et généreux.

Le saxophoniste trentenaire avait été déjà remarqué par tous les observateurs dès son premier album « Brother Stoon » en 2013, puis avec « Interférence » ou le quatuor « Fireworks » en 2015 (parmi les meilleurs saxophonistes de l’hexagone avec Jean-Charles Richard, Stéphane Guillaume et Vincent David).

Influencé à ses débuts par Cannonball Adderley – à qui il rend hommage ici dans « For Julian », – il pratique aussi bien la musique traditionnelle malgache que les compositeurs classiques tels Debussy, Ravel et Bach, et bien sûr, comme en témoigne ce nouvel album « Dreams and Connections », la musique populaire brésilienne…

 

 

BIOGRAPHIE BAPTISTE HERBIN

Comme a pu le dire André Ceccarelli: « Baptiste, il a tout. C’est dingue, tout! Le son, le phrasé, la musicalité, le groove…. C’est un phénomène »

Avec son tout dernier album “Dreams and Connections”, le prodigieux saxophoniste nous transporte au Brésil,  où il se produit désormais souvent et dont il parle la langue couramment. La présence du jeune et merveilleux pianiste Cariocas Eduardo Farias en atteste, comme le choix d’un répertoire des plus universels exhalant la musique populaire brésilienne. Servi par une grande rythmique des plus complices, Darryl Hall à la contrebasse et Ali Jackson à la batterie, d’aucun peut juger combien Baptiste Herbin est particulièrement éblouissant, à l’alto comme au soprano.

Le saxophoniste désormais trentenaire avait été déjà remarqué par tous les observateurs depuis son premier album “Brother Stoon” en 2013 (nommé aux Victoires du jazz dans la catégorie « Révélation de l’année »), puis avec “Interférence” en 2016 ou encore avec le quatuor “Fireworks” en 2015 (parmi les meilleurs saxophonistes de l’hexagone avec Jean-Charles Richard, Stéphane Guillaume et Vincent David). Il a aussi enregistré aux côtés de Keith Brown (Sweet & Lovely en 2011), Aldo Romano (New Blood : The connection en  2012), ou encore Essiet Essiet & Jeff Tain Watts (Shona en 2014).

En quelques années, il a déjà joué dans le monde entier – aux États-Unis comme en Europe, mais aussi à Madagascar et en Asie du Sud-Est, au Brésil et au Mexique… . Il a tourné trois fois avec Charles Aznavour et côtoie les musiciens de toutes  générations : Glenn Ferris, Alain Jean-Marie, Ralph Bowen, Donald Brown, Kenny Garrett, Jean Toussaint, Mark Gross, Steve Wilson, James Carter, Gary Smulyan, Stéphane Belmondo, Archie Shepp, Jean-Michel Pilc, Darryl Hall, Franck Avitabile, Pierrick Pedron, Julien Lourau, Enrico Rava, Eric Legnini, Baptiste Trotignon, Billy Hart, Michael Cheret, Jerry Bergonzi, Stefano Di Battista…

Influencé à ses débuts par Cannonball Adderley et aussi par Maceo Parker, Baptiste Herbin pratique aussi bien la musique traditionnelle malgache que les compositeurs classiques tels Debussy, Ravel ou Bach, et comme en témoigne « Dreams & Connections », la musique populaire brésilienne …

 

Liens audio/video:

LIVE 1 | NEW MORNING – RELEASE PARTY | 4 AVRIL 2018

LIVE 2 | NEW MORNING – RELEASE PARTY | 4 AVRIL 2018